Les aides financières pour l’installation d’un monte-escalier

Faire des travaux sereinement

MaPrimeAdapt' : La Nouvelle Aide de l'Etat

Jusqu’à 15 400 € d’aide pour adapter votre logement

La Prime Adapt' est une aide financière novatrice lancée par l'État. Elle vise à accompagner les seniors et les personnes en situation de handicap dans l'aménagement de leur domicile.

Un seul objectif : améliorer la vie à domicile, la rendre plus sécure en adaptant le logement aux besoins spécifiques de chacun.

Cette subvention regroupe différentes aides financières déjà existantes en un seul guichet, géré par l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH), ce qui simplifie les démarches pour les bénéficiaires.

Tester votre éligibilité

En remplissant ce formulaire

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Quel est le montant de la prime ?

En fonction des ressources et de la situation de chaque demandeur, le montant varie. Mais la Prime Adapt peut aller jusqu’à 15 400€.

Les bénéficiaires aux revenus modestes peuvent bénéficier d'une prise en charge allant jusqu'à 50% des coûts, tandis que pour les très modestes, cette aide peut atteindre jusqu'à 70%.

Comment faire ?

Pour bénéficier de cette aide, il est essentiel de passer par une évaluation d'éligibilité. AEF vous accompagne dans cette démarche : en passant par l’évaluation de l’éligibilité jusqu’à la réalisation du dossier, vous déchargeant ainsi des démarches administratives. AEF est votre mandataire.

Nos conseillers sont à votre écoute et à vos côtés étape par étape .

De l’évaluation de l’éligibilité à la création du dossier, en passant par la validation de votre besoin, nous vous apportons une écoute attentive et nous occupons des démarches administratives et des travaux.

4 avantages de la prime Adapt’

1.

Une cible large : vous avez + de 60ans ou vous êtes en situation de Handicap ? c’est pour vous

2.

Une aide conséquente : jusqu’à 15 400€ couvrant ainsi une partie à la totalité de votre équipement

3.

Un interlocuteur unique : le mandataire, ici AEF, s’occupe des démarches administratives

4.

Les produits : cette aide couvre un large choix d’équipement

Vous souhaitez plus de renseignements sur la prime Adapt' ?

Les organismes à solliciter

Les aides financières pour l’installation d’un monte-escalier

Pour une personne à mobilité réduite, en fauteuil roulant ou pour une personne âgée, adapter son logement est une nécessité. Il faut alors réaliser des travaux de rénovation, pouvant être parfois très coûteux. Comment alors favoriser l’autonomie des personnes et leur maintien à domicile, s’il ne leur est pas possible d’y vieillir dans de bonnes conditions ?

La liste des organismes

Parce que la question du financement des travaux d’adaptation est crucial, il existe différentes structures pouvant vous accompagner. Des conseils à l’aide pour financer un monte-escalier, partielle ou totale, elles vous épaulent dans votre projet. A.E.F., installateur spécialisé dans les équipements d’accessibilité à Wittenheim et Entzheim récapitule les plus connues :

anah-agence-nationale-de-l'habitat

Anah

Agence nationale de l'habitat

L’agence nationale de l’habitat propose notamment la subvention Habiter Facile. Être propriétaire du logement, y vivre depuis au moins quinze ans, justifier d’une situation de handicap ou perte d’autonomie figurent parmi les critères pour y être éligible. L’aide de l’Anah pour un monte-escalier peut atteindre jusqu’à 50 % du montant des dépenses ;

mdph-maison-des-personnes-handicapées

MDPH

Maison départementale des personnes handicapées

La maison départementale des personnes handicapées propose quant à elle la prestation de compensation du handicap (PCH). La subvention MDPH, pour un monte-escalier ou tout autre équipement d’accessibilité, peut également représenter 50 % du coût. Son obtention est soumise à des conditions d’âge, de lieu de résidence et de degré d’autonomie.

Centre communal d'action sociale

CCAS

Centre communal d’action sociale

Le centre communal d’action sociale de votre commune peut vous aider dans vos démarches, en particulier pour obtenir l’allocation personnalisée d’autonomie. L’APA dépend essentiellement des ressources des bénéficiaires, devant être âgés d’au moins 60 ans.

D’autres organismes, tels que votre caisse de retraite, la Caf, le Conseil général, le Conseil départemental ou encore Action Logement peuvent eux aussi vous épauler. Soyez toutefois vigilant, toutes les aides et subventions ne sont pas cumulables.

Ce qu’il faut savoir sur cette aide financière

En la matière, le crédit d’impôt auquel vous pouvez prétendre représente 25 % du coût total des travaux. Ce montant est plafonné à 5 000 € pour une personne seule ou 10 000 € pour les foyers à imposition commune. Pour en bénéficier, vous pouvez aussi bien être occupant à titre gratuit, locataire ou propriétaire du logement, dès lors qu’il est votre résidence principale.

Enfin, la nature des travaux joue elle aussi un rôle important dans l’attribution du crédit d’impôt :

  • réaliser des travaux d’adaptation du logement : il faut avoir un niveau d’invalidité d’au moins 40 % pour bénéficier du crédit d’impôt ;
  • réaliser des travaux d’accessibilité : il faut installer des équipements dits accessibles (plateforme élévatrice, fauteuil élévateur, barre d’appui, rampe, lavabo réglable…), sans pour autant que quiconque sous votre toit ne soit en situation de handicap.

Ces travaux doivent être entrepris par un seul professionnel, qui devra vous remettre une facture à joindre à votre déclaration d’impôt.

Une précieuse aide pour votre monte-escalier

Habituellement, les travaux de rénovation sont taxés à hauteur de 20 %. Certains travaux, comme ceux en faveur des économies d’énergie ou, justement, de l’amélioration de l’habitat, peuvent bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. Vous pouvez y avoir droit si :

  • la fourniture et pose de votre équipement sont opérées par une seule et unique entreprise
  • vous résidez bel et bien dans le logement visé par les travaux, que vous en soyez le locataire ou le propriétaire occupant
  • ous demandez à votre prestataire de signer l’attestation CERFA obligatoire.

Vous avez un projet en Franche-Comté (Montbéliard, Lure, Belfort…) ou en Alsace (Mulhouse, Colmar, Saint-Louis…) ? Contactez A.E.F. pour de plus amples renseignements !

Obtenir un renseignement